Les Animations de l’Igloo

du 8 au 14 octobre: Gene et Suzy gèrent l’ Art’Kfé du salon d’Art. Tous les soirs c’est tapas.

le 13 novembre : séance de dessin de modèle vivant . 4 h de pose dans les cours de bernard laglaine et ben brotherton. 21 élèves disposés en périphérie de l’igloo avec des éclairages individuels disposent de conditions équivalentes autour du modèle central. La lumière est modulable et permet des partis pris d’éclairage variés.

sébastien Mauer

le 17 novembre: spectacle inaugural avec  Sébastien Mauer et ses contes coquins. Un conteur expressif pour tester les conditions scéniques de la salle (acoustique, éclairage, climatisation naturelle, prise de vue ). 32 spectateurs pour cette première séance.

le 24 novembre: Goûtons Couté

video youtube

Dans l’odeur de paille et la lumière dorée de l’igloo , les poèmes de Gaston Couté ont trouvé le cadre champêtre qui leur va si bien. Ses textes , souvent subversifs, parfois tendres ou plein d’humour plaident pour les petites gens , les cheminots, les miséreux..On savoure le vocabulaire servi , excusez du peu, en musique concoctée par quelques éléments de cette troupe sans nom et sans chef…mais sous la bienveillante organisation de Chistine Arnaud.!

La « berlaude », les «  faucheux », les membres qui « guerdillent » (tremblent) ou les « penilles » (guenilles) replongent un instant le spectateur dans une époque où le vocabulaire naissait du terroir et n’avait pas besoin de raccourci ! Les douze chanteurs, musiciens, comédiens évoluant sur une mise en scène enlevée et bon enfant ont réjoui le public.

Avec 36 spectateurs ,compte tenu du nombre d’artistes, la salle approche de sa capacité maximum.

le 13 décembre 2017

séance de dessin sur modèle vivant avec Ben Brotherton. 9 participants pour deux poses de 45 minutes.

le 29 décembre :repas normand

le 8 janvier : séance de dessin autour d’une installation nature morte

le 15 janvier : 2 séances de dessin sur modèle vivant nu.

le :19 février spectacle ATCHALO  la video youtube

Belle soirée le 20 janvier dans l’igloo de Campagn’Art où le duo Atchalo a conté et chanté une histoire à sa façon. A la recherche de l’eau de la sagesse, tantôt disant, tantôt chantant, souvent jouant, Atchalo a emporté les spectateurs dans d’allègres cavalcades rythmées aux pieds, aux doigts ..ou au tambour, emportant l’auditoire dans des contrées pleines de poésie et de fantaisie.

La voix pure d’Hélène, ses partitions sur d’improbables instruments, ses bruitages à la voix, l’œil malicieux de son compagnon guitariste, leur connivence les explications cocasses de ce qu’il fallait entendre furent un cocktail réjouissant. Une soirée de plus très réussie !.

le 10 février: salle pleine pour le Concert du monde avec le groupe kiosk : Babeth Gros et Abdelak Lakraa  visitent des chansons de tradition orale des quatre coins du monde . l’igloo se prend pour le « dôme de Babel » et le public suit ses guides des contes napolitains aux refrains pygmées… video

le 16 fevrier : séance à guichet fermé avec Hubert Van Agt et Lionel Gellée .

un aperçu du concert

Encore une sympathique soirée dans l’igloo de Campagn’ART ou Hubert Van Agt et Lionel Gellée ont revisité le répertoire de Georges Brassens . Les nombreux spectateurs (la représentation se jouait à guichet fermé) ont fredonné les classiques, rythmant du pied, tapant des mains et l’on voyait sur bien des visages refleurir les années…d’avant. Plus de 2h de chansons, bravo les artistes ! Bravo à Hubert pour sa modestie, sa bonhomie et sa complicité avec Lionel le bassiste .

L’igloo est devenu le rendez-vous des soirées chaleureuses, bon enfant et à la portée de tous…mais sa capacité limitée oblige maintenant à des réservations … Merci à Suzy qui a fourni un lot de vieilles chaises. Dans  un meilleur confort et une visibilité améliorée, les spectateurs se disposeront maintenant sur trois rangs de hauteurs progressives.

le 4 mars : un aperçu du spectacle

Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja. 36 personnes pour Un spectacle d’après-midi à l’heure du thé.

Il était une fois un igloo . Pas froid, pas fondant. Un igloo de paille pourtant blanc. Il trônait , cet igloo au sein du village de st Martin (Gers) peu connu pour ses périodes glaciaires, mais où se passaient des tas d’histoires qui n’étaient pas des cancans, mais de belles histoires culturelles, chaleureuses, divertissantes, simples et honnêtes. Et pourtant, les habitants voyaient peu à peu fondre leurs certitudes.

Jugez-donc : Au chaud dans un igloo de paille à écouter des contes orientaux servis par deux lectrices et leur musicien en sarouel et djellaba offrant dattes et loukoums, les spectateurs ne savaient plus à quel pôle ils se chauffaient, ni dans quel pays ils avaient échoué, ni même, riant aux facéties de Nasreddine Hodja, quel âge ils avaient. Ce fut un enchantement de découvrir ou redécouvrir ces histoires où la logique préside, où la malice triomphe, où la sagesse côtoie la folie…

Merci à Claudie , Véronique et Francis pour leur sympathique prestation.

11 mars  :musique classique avec tubacello, le duo étonnant de Max Fouga au tuba et Nathalie Ouradou au violoncelle.

Une heure et demi de leçon du directeur de l’école de musique de Mirande, illustrée par une quinzaine de morceaux  .

un aperçu du concert

16 mars.

Jazz’nb quartet présente ses compositions . 1h40 de concert devant un public très réceptif .

Une belle expérience  qui donne envie de poursuivre dans cette voie et profiter de toute la palette musicale du jazz.

un aperçu du concert

vendredi 23 mars

Le duo cantar nous transporte des Andes à Buenos Aires dans une ambiance dépaysante et chaleureuse. Merci à Mercédes Garcia et Paul Pace pour ce voyage émouvant. Dommage que 26 personnes seulement  avaient tenté l’évasion.

le 20 avril

le trio Escalès avec Patricia Sezary au chant, Yves de Gaillande à la guitare et Jean-Pierre Lacroix à la contrebasse nous gratifiait d’une belle soirée de chanson française.

un petit aperçu

le 27 avril: René Castagnon anime une discussion sur le bien-être en présentant son concept de gym instinctive.

le 29 avril: les clarinettes du Gers présentent leur concert annuel avec deux représentations .

aperçu video

le 4 mai: quartet BarBar.

La verte Erin est entrée en trombe dans l’igloo de Campagn’ART avec le quartet BarBar : accordéon, guitare, violon et voix. Il a suffi de quelques accords pour voir défiler les vertes prairies, la lande de bruyère, les haies de fuschias et les blancs moutons. Au rythme des jigs, treble et horpipe, les semelles ont battu le plancher et il s’en fallut de peu que d’Aucunes aillent danser.

Le joyeux trio de musiciens nous a servi une Irlande chaleureuse, battante et éternelle.Après, l’accordéon de François a gémi en solo une histoire de brume, de vagues et de vent…émouvant !

Puis Hélène, (déjà appréciée dans le groupe Atchalo) a posé sa voix sur la musique ou chanté à cappella, ou plus fort que la musique. Sa voix se projette, s’encascade, se saccade. Chansons de mal amour, tristesse, clins d’oeil malicieux et toujours la connivence de ce tantôt trio, tantôt quartet qui semble avoir beaucoup de cordes à sa harpe !  un aperçu du concert

le 11 mai: conférence de Dutaud Boué sur les origines de la Gascogne.

Origines du peuplement et des différents dialectes qui formeront le gascon.

18 mai un simple froncement de sourcil

par la compagnie de l’Olive. à 21h

présente un metteur en scène et ses deux comédiens au travail.

Une comédie qui tourne en dérision le nombrilisme de certains créateurs  qui considèrent que leur moindre geste relève de l’art est réservé à une élite (une réflexion qu’on peut mettre en parallèle avec les activités de notre association).

l’espace exigu de l’igloo rendait encore plus dérisoires les prétentions théâtrales des trois personnages: l’auteur, le metteur en scène et le comédien principal .Pour peu que la pièce s’accorde avec les limites de l’espace, l’intimité du lieu stimule le jeu des comédiens en prise directe avec le public  .

26 mai : atelier jazz Fanlou

2 juin: boeuf jazz’nb

Presque plus de musiciens que de spectateurs. On a frôlé la surcharge sur scène.. en tout cas au niveau des multiprises!

16 juin: Julie Martin du cirque préenbulles

Un joli ballet de bulles de savon oscillant entre le burlesque et la poésie.

Mirana : auteur compositeur

pour terminer:

histoires gasconnes: jeannette Viau et Jean-claude Duffard.

2 juillet: enregistrement privé de 4 compositions originale de Jazz’nb

le 23 novembre

La chanteuse Athina et le guitariste espagnol Pablo ouvre la saison 2019.

le 11 janvier 2019:

Sheik of swing , quartet de jazz manouche venant de Toulouse. L’atmosphère s’est vite réchauffée  aux rythmes des quatre musiciens virtuoses, dans un igloo comble.

aperçu

semaine du 18 au 22 février 2019:

Résidence de la compagnie de la trottinette, avec Magik et Emlo. Les deux artistes préparent dans l’igloo leur prochain grand voyage en Espagne et au Portugal. Tout au long de la semaine ils seront ravis d’accueillir les visiteurs et clôturerons cette résidence par un concert dans l’igloo.

Share